LE BLOG DES PORTEURS DE PROJETS

Rechercher

Financer mon entreprise : un long fleuve tranquille ?

Mis à jour : 13 mai 2018

Selon le type d’entreprise que vous créez, vous avez très certainement besoin de « quémander » un peu d’argent pour démarrer votre activité : achat de marchandise, conception de votre site internet, location de locaux, …

Le parcours du combattant commence !



Vous aviez pensé à demander un peu d’argent à votre famille ? Seulement, vous ne souhaitez pas forcément les mêler à votre projet, ni même leur devoir quelque chose ou enfin sentir, à chaque réunion de famille, que vous êtes redevable … (consultez l’article : « Les Punchlines récurrentes pour démotiver les porteurs de projets ! »)


Vous avez donc décidé de vous tourner vers le chemin classique : LA BANQUE ! Les promotions et annoncent en tout genre fleurissent, c’est donc vous qui allez choisir l’institution financière qui vous accompagnera !


Votre business plan est au top : étude de marché bien ficelée, modèle économique bien arrêté, tableaux financiers complets et cohérents. Votre banque sera séduite, c’est certain, vous y allez avec une confiance totale. Et puis, tout le monde se souvient du slogan :

« Le pouvoir de dire OUI ! »

Rendez-vous pris avec le conseiller pro affecté à votre dossier, vous vous préparez à défendre vos couleurs avec toute la fougue qui vous anime : impossible de ne pas adhérer à votre super concept !

Mais là, votre entretien peut virer à la déception totale ☹ …


Petite liste des points qui pourraient vous décevoir (liste non exhaustive !) :


Vous ne le saviez peut-être pas… En règle générale, il est nécessaire d'équilibrer les fonds propres et les emprunts. La banque peut réduire son exigence de fonds propres à un ratio de 30% en moyenne (70 % d'endettement pour 30 % de fonds propres). Seulement …. Vous n’avez pas d’apport !


« Votre projet est intéressant, mais vous savez, je pense que votre concept fonctionnerait très bien dans les maisons de retraite. Vous devriez travailler votre business plan sur cette cible. ».

Comment ça la cible de votre entreprise est une cible urbaine, pressée, connectée, entre 20 et 40 ans ? Vous pensiez discuter pendant des heures de votre projet. Mais vous êtes déçu, votre interlocuteur challenge votre concept avec des préconisations hors sujet …


« Etes-vous accompagné par la BPI ou le réseau entreprendre ? Avez-vous gagné des concours, êtes-vous subventionné par la région ? »

Heu ben non ☹


« Nous ne finançons pas les start-ups, c’est trop risqué : près de 90% de startups échouent et 74% des startups affichent un excédent brut d’exploitation en perte… ».

Ah Ah ! Le moral est bon ?

Ne vous découragez pas pour autant ! Voici quelques astuces pour votre rendez-vous !


Conseil n°1 : Pour votre premier rendez-vous, venez plutôt avec votre exécutive summary plutôt qu’avec votre business plan complet ! Il s’agit d’un document de 2 pages maximum qui présente de façon claire et synthétique, mais précise, votre activité. Votre interlocuteur gagnera du temps à comprendre votre activité.


Participer à l'un des ateliers de co-construction dédiés aux porteurs de projets


Etre accompagné pour construire mon executive summary

Conseil n°2 : Venez avec vos tableaux financiers prévisionnels. Le banquier apportera une attention toute particulière à votre plan de financement. Astuce : faites plusieurs simulations de chiffre d’affaires, à la hausse et à la baisse.


Conseil n°3 : Sachez-vous mettre en avant ! Les banquiers sont désormais très attachés à la variable "homme-projet" ! Réfléchissez et tentez de répondre aux questions : quels sont vos atouts pour faire de votre entreprise un succès ? Quelles sont les compétences dont vous disposez et que vous mettez à profit ?


Conseil n°4 : Prenez rendez-vous en amont avec des organismes de type Bpifrance, France active Garantie, Siagi, ... Ceux-ci peuvent garantir jusqu’à 70% du montant emprunté, pour un coût de 1 à 2% du montant garanti. Les banques travaillent généralement directement avec eux mais le fait de les avoir consultés apportera autant de crédit à votre motivation.

Bpifrance pourra même vous accorder des solutions complémentaires de financement comme l'aide à l'innovation ou encore le prêt à l’amorçage, …


Conseil n°5 : Sollicitez les réseaux dédiés aux porteurs de projets ! Les Plates-formes d'initiative locale et le Réseau Entreprendre interviennent sous forme de prêts d'honneur, de parrainage et d'accompagnement. Le chemin à parcourir pour être éligible est long mais une fois intégré, vous offrirez à votre banque une sacrée caution !


Vous êtes prêt ?


Participer à l'un des ateliers de co-construction dédiés aux porteurs de projets



0 vue

© 2018 by SYP'CONSEIL - All rights reserved

SYP'CONSEIL - info@sypconseil.com - 09 82 47 10 62

24 chemin de charrière blanche - bâtiment acacias - 69130 ECULLY

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon